Vous êtes ici: Accueil > Pays de Pévèle > Villages Liens  | Contact  |
    

 

 

 

 

 

Société Historique du Pays de Pévèle

3, rue Neuve - F59242 Templeuve

Tel : +333.20.34.98.52

Village du pays de Pévèle : Jollain-Merlin


Depuis la réforme territoriale des années 1970, Jollain-Merlin est un village de l’entité de Brunehaut mais il était déjà issu ‒ comme le suggère son nom composé ‒ de la réunion, depuis le début du XVIIIe siècle, du hameau de Merlin au village de Jollain sous la houlette d’un même seigneur. Merlin est situé à une altitude légèrement supérieure (33m) à celle du centre de Jollain (28m). Le village compte actuellement (en 2018) environ 600 habitants.
Bruno Fourot (article « Jollain-Merlin » dans « Fermes de Pévèle ») fait remarquer que la disposition « en étoile » des rues du village à partir de l’église révèle vraisemblablement une origine très ancienne.
Comme plusieurs villages de Pévèle, et en particulier de l’entité de Brunehaut, les domaines de Jollain et de Merlin étaient inclus dans le fisc royal d’Hollain et furent à ce titre l’objet de donations à l’abbaye St Pierre de Gand, notamment en 979, de la part de Godefroid le Vieux (voir « Hollain »). Un château fort fut construit à Merlin au XIIe siècle. Détruit par le prince d'Espinoy en 1583, c’est sur ses ruines qu’en 1620 la famille de Fourmanoir fit édifier le château qui ne disparut qu’à la fin du XXe siècle. Le dessin qu’en a fait Sanderus au XVIIe siècle nous permet d’apprécier l’importance de la ferme qui le jouxtait et dont il ne subsiste que le pavillon d’entrée.
L’église Saint-Saulve marque le centre de Jollain.
La partie ouest de l’édifice a été reconstruite après la première guerre mondiale et le dynamitage du clocher lors de la retraite allemande de 1918. En revanche, le transept (classé par la Commission Nationale des Monuments et Sites de Wallonie) remonte en grande partie au XVIe siècle comme l’attestent les ancrages de son pignon sud portant le millésime 1550.
Les chapelles
Le village possède d’autres édifices religieux intéressants, il s’agit de chapelles édifiées à des croisées de chemins entre le bourg et le hameau de Merlin : la chapelle Notre-Dame des Affligés, datant du XVIIIe siècle et surtout la remarquable chapelle Saint-Joseph, de la fin du XVIIe siècle.

 

Patrimoine et Actualité de Jollain-Merlin

 

Chapelle Saint-Joseph
28 mars 2018

Chapelle Saint-Joseph, construite à la fin du XVIIe siècle.
Cette élégante chapelle a été élevée essentiellement en moellons de pierre de Tournai. Les briques n’ont été utilisées que pour les encadrements des ouvertures, les épis de la vamberghe du pignon et la frise qui couronne les murs latéraux et le chevet semi-circulaire.
Au-dessus de la porte en anse de panier, deux cartouches en pierre blanche encadrent un panneau ‒ très détérioré ‒ constitué du même matériau.
Les modifications et restaurations successives : les deux petites baies latérales murées en briques, la réfection ‒ plus récente ‒ de la toiture en tuiles plates, n’ont pas globalement altéré le charme de ce petit édifice.

 

Bibliographie Jollain-Merlin
8 avril 2018

Liste des ouvrages parus sur Jollain-Merlin
 

BiblioJollain-Merlin