Vous êtes ici: Accueil > Pays de Pévèle > Villages Liens  | Contact  |
    

 

 

 

 

 

Société Historique du Pays de Pévèle

3, rue Neuve - F59242 Templeuve

Tel : +333.20.34.98.52

Village du pays de Pévèle : Rongy


Rongy
Le village de Rongy (1 265 habitants) s’étend sur environ 5 km2 dans la zone la plus basse (altitude 22 m) de l’entité de Brunehaut. L’habitat, d’abord disposé autour du « rejet », autrement dit le pré commun, s’est ensuite développé le long des nombreuses voies du réseau routier (c’est le village de la commune de Brunehaut qui compte le plus de rues).

Dès le Moyen Âge, le fief est sous la dépendance du baron de Roisin. Cette famille restera le principal propriétaire terrien jusqu’au XVIIIe siècle, et même jusqu’au XXe siècle par une branche féminine alliée aux de Romerée, et y fera édifier un château imposant, plusieurs fois reconstruit.
A partir du milieu du XXe siècle, l’activité agricole s’est spécialisée dans la production de fraises et l’arboriculture (pommiers et poiriers).
La présence d’argile à tuiles a favorisé l’installation de panneries qui se sont considérablement développées au XVIIIe siècle et dont la dernière a fermé ses portes au XXe siècle.

Sur le plan du patrimoine architectural, Rongy se caractérise par la présence, notamment au sud de l’église, d’un ensemble de petites habitations rurales des XVIIIe et XIXe siècles en briques chaulées. Malheureusement, depuis ces dernières années, la plupart ont été soit laissées à l’abandon soit restaurées de façon discutable. Par ailleurs, de nombreuses constructions – telle la ferme Saint-Joseph (ou ferme Coppez) – ont gardé leurs toitures de pannes vernissées de couleur « lie de vin » et noires disposées en damier, issues de la production locale.

Ferme du château
Il ne reste rien du château proprement dit, mais la ferme des XVIIIe et XIXe siècles subsiste. Il s’agit d’un vaste quadrilatère complètement entouré d’un fossé en eau et dont il faut signaler la belle grange de style tournaisien (voir photo ci-contre).

Eglise
Elle a été rebâtie en 1923 en pierre de Tournai dans le style néo-classique, comme celle du XVIIIe siècle détruite en 1918. L’intérieur de l’édifice se signale par son mobilier de style baroque – notamment un retable représentant une adoration des Mages – provenant de l’ancienne église des Carmes de Tournai.

Temple protestant
Rongy présente la particularité, rare dans notre région, de posséder un temple protestant. Faut-il voir un rapport entre cette particularité et le fait qu’après le traité d’Utrecht, Rongy était traversé par un « sentier des gueux », emprunté par les protestants français qui de rendaient secrètement au culte célébré à Tournai, en raison de la présence d’une garnison hollandaise à majorité protestante ? En tout cas, en 1785, sous la domination autrichienne, peu après la loi de tolérance promulguée par Joseph II, un temple est construit à Rongy, où se rassemblent les protestants belges mais aussi français.
Le temple actuel, situé comme il se doit, « rue du Temple », a été édifié au XIXe siècle à proximité de la frontière.


 

Patrimoine et Actualité de Rongy

 

Briques chaulées
2 novembre 2016

Mur en briques chaulées terminé en corniche comportant une assise en dents de scie et une frise "en gouttes", typique de nombreuses constructions de Rongy. Cliché Marc Bertout.
 

Ferme Saint-Joseph
2 novembre 2016

Ferme Saint-Joseph, propriété de la famille Coppez.
Cliché Marc Bertout
 

Eglise Saint-Martin
2 novembre 2016

Maître-autel de l'église Saint-Martin, daté de 1703.
Cliché Marc Bertout.
 

Temple protestant
2 novembre 2016

Temple protestant, vu depuis son cimetière.
Cliché Marc Bertout.
 

Bibliographie
8 novembre 2016


Liste des ouvrages publiés sur Rongy
 

BiblioRongy