Vous êtes ici: Accueil > Pays de Pévèle > Villages Liens  | Contact  |
    

 

 

 

 

 

Société Historique du Pays de Pévèle

3, rue Neuve - F59242 Templeuve

Tel : +333.20.34.98.52

Village du pays de Pévèle : Bousignies


Bousignies (altitude entre 15 et 19 m et superficie de 3,14 km2) compte environ 310 habitants.
La commune fait partie de la Communauté de communes rurales de la vallée de la Scarpe et du Parc naturel régional Scarpe-Escaut.

Une autre commune homonyme existe dans le Nord, dans le canton de Solre-le-Château. Voisine de Coulsore, elle est enclavée dans un méandre de la frontière belge.

Tout comme Millonfosse, Bousignies a été longtemps un hameau dépendant d’Hasnon situé sur la rive droite de la Scarpe alors que ces lieux sont sur la rive gauche.
Ce territoire a pu faire partie de la donation primitive accordée à saint Amand pour la fondation de l’abbaye qui portera son nom plus tard. Ce serait, avec Brillon, Mortagne, Château l’abbaye et Flines-lez-Mortagne, une suite de terres portant alors la donation à 12 000 ha. Ce peut être aussi un achat fait par la suite, grâce aux libéralités royales. Il est question d’une petite villa qui sera donnée en bénéfice à un usufruitier anonyme dans les textes au IXe siècle. Cette propriété possède, entre autres, un moulin. Elle disparaît ensuite de la liste des biens de Saint-Amand pour passer dans ceux d’Hasnon.

Bousignies n’est pas paroisse et n’a pas d’église. Au centre du village, d’allure très rurale, se trouve une grande chapelle en brique et pierre blanche, de plan polygonal, coiffée d’un toit pyramidal avec un lanternon au sommet. C’est une œuvre de Louis Dutouquet, né à Hasnon en 1821 et mort à Valenciennes en 1903. On lui doit de nombreux édifices dont l’église de Sars et Rosières élevée en 1856. Ici, la chapelle est dédiée au Christ rédempteur, et date de 1868.

 

Patrimoine et Actualité de Bousignies

 

Bibliographie Bousignies
20 décembre 2011

Liste des ouvrages parus sur Bousignies
 

Vue aérienne du village
6 janvier 2012

Photo aérienne prise par notre adhérente Yvette Dessaint.