Vous êtes ici: Accueil > Pays de Pévèle > Villages Liens  | Contact  |
    

 

 

 

 

 

Société Historique du Pays de Pévèle

3, rue Neuve - F59242 Templeuve

Tel : +333.20.34.98.52

Village du pays de Pévèle : Millonfosse


Millonfosse (altitude entre 14 et 20 m et superficie de 3,48 km2) compte environ 670 habitants.
La commune fait partie de la Communauté d’agglomération de la Porte du Hainaut et du Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut

Ce village n’a été pendant longtemps qu’un hameau d’Hasnon, sous la tutelle de l’abbaye de ce lieu. Il en est question en 1387 lors d’un litige à propos de marais, abondants sur les bords de la Scarpe. Millonfosse se situe sur la rive gauche, Hasnon est sur la rive droite. Il y a une petite communauté locale qui est représentée par des échevins à l’abbaye.
En 1782, un mayeur est nommé, désormais distinct de ceux d’Hasnon et de Bousignies.
La Révolution va permettre la création d’un village distinct et autonome et une première municipalité est nommée le 31 janvier 1790.

Le nom reste rempli de mystère. Il paraît peu vraisemblable qu’il vienne du nom de l’écolâtre de l’abbaye de saint Amand, Milon, mort en 872, à qui l’on doit la rédaction d’une vie de saint Amand. L’orthographe n’est pas totalement la même, et le suffixe fosse reste énigmatique. Il est vrai pourtant que c’est saint Amand qui a fondé l’abbaye d’Hasnon…

Le territoire est fortement marécageux, drainé par le Décours creusé ici vers 1718 et complété de 1748 à 1751.
En 1742, une route, rectiligne, a relié Hasnon et la grand’route de Lille à Saint-Amand, traversant de part en part le village, amenant plus de passage et plus de communication avec le reste du secteur, assez isolé. A l’intersection de cette route, auprès de laquelle s’élève en 1773 le moulin de la Vallée, et de celle de Saint-Amand, il y a le cabaret du Nouveau Jeu. Un peu plus vers Saint-Amand, un autre s’appelle La Targette. Ce sont pendant des siècles des lieux de halte, de rencontres, d’échange d’idées et de nouvelles.
Il est intéressant de comparer le plan de Millonfosse dressé en 1717 et celui rapporté par la Carte des Frontières de 1773 (Vincennes ; Archives des Armées de Terre – J 10 C 652). La création de la route d’Hasnon a modifié la disposition des habitations et a nécessité la construction de ponts.

Le monument le plus surprenant à voir à Millonfosse est la mairie qui est aussi une chapelle abritant un calvaire monumental. Cette association paraît exceptionnelle sinon unique.
C’est un bâtiment polygonal, élevé en 1853 sur les plans de Louis Dutouquet, architecte fécond et novateur, établi à Valenciennes. On lui doit l’église de Sars-et-Rosières.
Cette mairie peu banale a été restaurée sous la direction de l’architecte du Patrimoine, François Bisman, avec l’aide des Conseils régional et général, augmentée d’une souscription publique. La fin des travaux a été célébrée le 26 novembre 2009. La statue du Christ placée sur le calvaire est encore dans la tradition baroque, avec le visage tourné vers le ciel, implorant le secours du Père.
Signalons aussi la belle touraille d’une ancienne brasseri, près du pont menant à Hasnon, qui comporte une grande girouette représentant Gambrinus assis sur un tonneau. Enfin, ce village s’enorgueillit d’avoir eu comme forgeron en début du XIXe siècle un nommé Desmont, inventeur de la charrue à double soc.
Il n’y a pas d’église.

 

Site de la commune : millonfosse.a3w.fr


Patrimoine et Actualité de Millonfosse

 

Bibliographie Millonfosse
14 décembre 2011

Liste des ouvrages publiés à propos de Millonfosse.
 

BiblioMillonfosse